L’administrateur

 Bienvenue sur www.spafenlorraine.unblog.fr .
A l’aube de 2009, n’en déplaise aux amoureux du papier et de la plume, l’ère est à la toile. Moi qui crains tant les araignées, j’adore cette toile qui tisse des liens à travers le monde.
Les blogs se sont multipliés à une vitesse vertigineuse depuis leur apparition sur le web. Plus convivial qu’un site, le blog est l’outil par excellence de ceux qui veulent partager leur passion en quelques clics.
J’ai déjà plusieurs blogs et lorsque le nouveau délégué de la SPAF en Lorraine, Armand Bémer, a évoqué la création d’un blog en complément de la revue trimestriel Art et Poésie, j’ai tout de suite répondu oui.
A l’inverse d’une revue, un blog n’a ni contraintes ni limites (ou si peu). Il sera donc un merveilleux complément à la revue.
Cependant, si je suis l’administrateur de ce blog, je n’en serai pas l’unique auteur. Il ne pourra d’ailleurs avoir sa raison d’être que si vous devenez acteurs en m’envoyant vos poèmes accompagnés d’une photo et d’une courte bio lors du premier envoi. Par cet envoi, chaque adhérent renonce à percevoir des droits d’auteur par la SPAF. Par ailleurs, une fois leur profil et leurs textes envoyés pour publication, les adhérents ne pourront en demander le retrait.
En plus des poèmes de tous ceux qui souhaiteront se faire connaître par le biais de ce blog, je publierai toutes les infos relatives à la SPAF que le délégué voudra bien me faire parvenir.
Ceux qui souhaitent recevoir régulièrement les nouveautés du blog pourront faire parvenir leur adresse mail en envoyant un courriel à l’adresse suivante :
armand.bemer@nordnet.fr
Et n’hésitez pas à écrire des commentaires pour faire vivre le blog et à voter pour le sondage.
Spafenlorraine prend son envol… que le zéphyr virtuel l’emmène le plus loin possible !
Isabelle Chalumeau (fondatrice et première administratrice du blog de décembre 2008 à fin février 2014).

10 Réponses à “L’administrateur”


  • Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site merntionné dans une revue de la ville de Metz qui trainait chez mon ORL… (sic).
    J’ai abandonné les associations poétiques depuis quelques années, beaucoup de membres étant, à mes yeux, assez pédants… LOL…
    J’ai reçu un prix de l’association CEPAL et j’ai eu un poème publié dans leur anthologie de la poésie érotique en Lorraine.
    Avant de déposer quelques textes chez vous, je vous invite à visiter mon site et à me faire part de votre jugement.
    L’adresse est indiquée ci-dessus.
    Bien cordialement,
    LE POEMIEN

  • « Avant de déposer quelques textes chez vous, je vous invite à visiter mon site et à me faire part de votre jugement. »
    OK….
    Je n’ai pas trouvé l’adresse « ci-dessus » mais Monsieur Gogole m’a aidé à trouvé le poémien (jolie trouvaille que ce nom)….
    Vous demandez un jugement ? Courageux de votre part qui demande sincérité donc jugement sans concession….
    Sur le fond, toujours difficile de porter un jugement….
    Sur la forme en revanche, ce jugement est plus sévère…. Cela ressemble à de la versification française mais n’en est pas vraiment…. Les rimes sont pauvres, la rythmique des vers fait défaut et les règles élémentaires de la versification ne sont pas observées….
    Cela a pour conséquence, à la lecture, de me faire buter à chaque instant sur ces anomalies de forme qui m’empêchent d’apprécier le fond du texte….
    Soit le non respect des règles est le résultat de l’ignorance de ces règles, en ce cas plongez vous vite dans les traités de versification, il y a plein de trucs sympas à apprendre qui vous feront faire des progrès inouïs dans vos écritures….
    Soit ce non respect des règles est délibéré, alors à ce niveau, écrivez donc complètement en vers libres, sans fausses rimes et sans fausses métriques qui, au premier coup d’œil, font croire à de la versification classique, ne pensez qu’au fond et à l’émotion et vous serez alors lu plus facilement, en tout cas par votre humble serviteur….
    J’avoue avoir été un peu choqué quand vous dites « écrit à la manière de Brassens »….
    Malheureusement, et sans vouloir vous vexer, loin s’en faut et je vous invite à analyser de plus près la manière et le style d’écriture de Georges Brassens, chanteur poète et musicien dont je ne me lasserai jamais….
    Amicalement…..

    Dernière publication sur Chansons & Reportages du Coyote : test publication taille d'images

  • Je précise qu’avant de déposer quelques textes chez nous, il faut adhérer à la SPAF ;-)

  • L’adresse ci-dessus = cliquer sur le nom de l’expéditeur du message.

  • Je suis flatté par les remarques du sieur Boaretto…
    Je ne savais pas que j’écrivais dans le même style que lui…
    La pédanterie en moins…
    Tous les clubs de poètes se ressemblent, finalement…
    Des sectes qui n’osent pas dire leur nom…

    MDRRRRRR…

  • Ayant validé le commentaire de Claudio, je me dois de publier celui de Monsieur Duret. En revanche, compte tenu des précédents incidents sur ce blog, aucun commentaire de surenchère ne sera validé.

  • Marie France Genèvre

    Bien joué

  • pascal kwiatkowski

    Bonjour

    Juste commme ça, il me semblerait nécessaire et utile d’enlever les sept commentaires précédents (plus le mien) qui n’apportent rien de constructif et dévalorisent le site pour qui le découvre en passant par la rubrique « L’administrateur ». M’enfin ce n’est que mon humble avis libre et spontané. Il faut rester sur le texte de bienvenue.

  • j’aimerais participer au concour de poésieGrand Prix des Poètes Lorrains 2012 comment faut il faire.

    Je vous remercie Madame,Monsieur.

    Cordialement. Rachid

  • Bonjour Rachid,

    Le règlement du grand Prix des Poètes Lorrains 2012 doit se trouver dans l’onglet INFOS du bandeau vert de notre site. Merci de votre intérêt et bonne chance !

    Armand Bemer, délégué régional de Lorraine

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse