Archive pour la Catégorie '*33 – les fleurs'

Des fleurs au supermarché

Des prix au centime d’avant
Et la dizaine s’en ressent…
Nous achetons naïvement
Attention panneau droit devant !

On nous offre bien des cadeaux
La gratuité fait son turbin.
On nous chouchoute en deux pour un,
Carte à crédit, carte à gogo.

J’économise mes dépenses
Par des achats en abondance ;
Ai gagné le gros lot, je pense ?
Je suis comblé en apparence.

Un bon stock de papier d’aisance
Et j’ai de quoi tenir un siège.
J’irai demain brûler un cierge
A la vierge pour sa clémence

J’ai tant que je peux partager
Avec l’indigent du quartier
Qui ne veut pas de mes bienfaits…
Non vraiment là, c’est le bouquet !!

Rue des iris

Jeux et farces du temps jadis
Où s’égrenaient les heures bleues,
Douce saison, celle du lys
Jeune fille cherche Adonis.

De ces années couleur anis
Eloignées à cent mille lieues,
Temps émietté tel du pain bis,
Mauve et blanc comme les iris.

Doux souvenirs sur fond de lys,
Sertis d’un empire d’aveux.
Belles pensées, myosotis,
Dans la jolie rue des iris.

18 ans de ma vie dans la rue des Iris…

Avril de pacotille

Combien sont-elles? Dix mille?
Des essaims muets d’étoiles,
Tombées du ciel sur la terre,
Piquent le gazon des villes.

Quelque dix mille jonquilles
Pour un avril solitaire,
Un avril de pacotille !

L’éblouissante lumière
Chasse l’hiver de la toile.
Des peaux blanches se dévoilent,
Des mains se tendent, mendient.

Mille bouquets de jonquilles
Pour un avril solitaire,
Un avril de pacotille !

Tant d’éclat tire des larmes.
Sous l’agression printanière,
Le cœur leur trouve du charme.

Il délaisse les jonquilles,
Tresse une gerbe sommaire
De solitude ordinaire,
En fait une offrande, et prie…

Pour que cet anniversaire
Soit le dernier solitaire.




alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse