Archive pour la Catégorie '*18 – l’objet'

La faux sonnait toujours juste

C’était toujours en fin d’après-midi,
Alors le soleil devenait supportable,
Ou bien tôt le matin
Quand la rosée buvait le trèfle
Et la fraîcheur incrustait encore l’air :

Nous allions faucher la luzerne
Sélectionner un carré d’herbe
Qui tomberait doucement sous la
Dans le crissement de sa tige creuse
Balayée lentement par l’outil
Dans un demi-cercle voulu parfait.

Chaque aller-retour était un défi :
Ne pas accrocher la terre
Ne pas planter la
Faire que le nouveau mouvement
Soit plus souple que le précédent

Conjuguer la cadence et l’aisance
Avec le même souci de l’élégance.

L’âme de l’objet

Il n’est pas un objet ne révélant pas l’âme
De celui qui l’a fait… qu’il soit fier artisan
D’un siècle précédent ou bien robot cuisant
Une forme en plastique attirante en réclame !

Mauve

Mauve dans * KWIATKOWSKI Pascal Objet-3-Kwiatkowski-mauve-300x200

Bric à brac


O n peut l’appeler chose
B idule encor’ machin
J oujou, bibelot rose
E t s’il jamais devient
T alisman, on dispose
S on truc dans un écrin.

Dans mon panier

Il y a un pâtis où les vaches paissent

Il y a une jeune fille les cheveux noués en tresse

Il y a les girolles dans la mousse du bois d’à côté

Il y a un lièvre qui coure vite pour ne pas être attrapé

Il y a les galets roulés du ruisseau, polis

Il y a un coq qui chante au réveil

Il y a un seau d’eau claire tiré du puits

Il y a du raisin, en été, qui pend de la treille

et par-dessus… quelques mûres pour le vider heureux…




alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse