Con-fondu !

Les policiers l’ont confondu
Avec un sadique fondu
De fins découpages et de sang.

Celui-ci lui ressemble tant
Qu’on dirait deux faces qu’on fondues
Des moules quasi conformes.

Ce sosie vient d’être confondu
Lors d’une confrontation. Confus,
Les flics relâchent l’innocent qui
Respire enfin. Lui qu’ont défendu
Quatre pelés et un tondu
Connaît maintenant ses vrais amis.

Il se demande ce qu’ont pondu
Les journalistes, en bien, en mal,
Et s’intéresse de près aux fonds dus
Pour le dédommagement moral.

(Michaël Reigner)

1 Réponse à “Con-fondu !”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse