Ton nom

Par les champs, par les bois,

Par l’écume des blés ondulant vers l’azur

Dans un frisson sacré qui vient bénir nos murs,

Par la foison des toits ;

 

Par l’eau et par sa voix

Qui célèbre les jours des simples et des purs

Au creux de la fontaine où tous le dieux obscurs

Se sont soumis à Toi ;

 

Par cette immensité offerte de la plaine

Où des troupeaux quiets paissent avec ferveur,

Par les rêves d’amour prenant formes humaines ;

 

Par ces mots suspendus qui font battre mon cœur,

Je reconnais ton Nom, la route où tu nous mènes

Dans un premier matin, Myriam, ma Souveraine !

 

Cheminements

0 Réponses à “Ton nom”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse