• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 20 avril 2012

Archive journalière du 20 avr 2012

A ma France

Tu naquis Ô ma douce en ce temps des Lumières
Où ton peuple à genoux formait l’immense espoir
De lendemains chantants, loin de ces cachots noirs
Où même les plus forts finissent par se taire.

Tu grandis Ô ma tendre au gré de ces colères
Qu’au feu de l’Idéal jailli de tes terroirs,
Des hommes de progrès portaient comme un miroir
Au cœur de la tourmente révolutionnaire.

Où est passé Rousseau ? Quand reviendra Voltaire ?
L’ombre du grand Hugo a-t-elle quitté ta terre ?
A tous les délaissés, donneras-tu leur chance ?

Ce siècle avait douze ans, et le profit, prospère,
Ce nouveau dieu païen méprisait la misère !
Oh, Jean (1), chanteras-tu toujours pour nous « ma France » ?

(1) Jean Ferrat

(Cheminements)

Ton nom

Par les champs, par les bois,

Par l’écume des blés ondulant vers l’azur

Dans un frisson sacré qui vient bénir nos murs,

Par la foison des toits ;

 

Par l’eau et par sa voix

Qui célèbre les jours des simples et des purs

Au creux de la fontaine où tous le dieux obscurs

Se sont soumis à Toi ;

 

Par cette immensité offerte de la plaine

Où des troupeaux quiets paissent avec ferveur,

Par les rêves d’amour prenant formes humaines ;

 

Par ces mots suspendus qui font battre mon cœur,

Je reconnais ton Nom, la route où tu nous mènes

Dans un premier matin, Myriam, ma Souveraine !

 

Cheminements




alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse