Sûrement

Il existe 

sûrement 

après la peine 

  

un astre à toucher 

un souffle à cueillir 

une fleur à nommer 

  

-au fil du poème 

des mots d’amour 

pour recoudre le Jour 

2 Réponses à “Sûrement”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse