Prière gastronomique

La prière est un œuf pondu par le cerveau
Dont le jaune est un rêve en fœtus qui babille
De joie à son idée alors que sa coquille
Epaisse de l’ego la cloître en son caveau.

Mais si celle-ci casse en changeant de niveau,
Par exemple où l’esprit d’un Chef étoilé brille,
Il se peut que s’engendre auprès de la papille
Une belle palette autrement que de veau…

Et surtout si plusieurs en ont fait la collecte
En restant éloignés de l’ombre d’une secte,
Il devient très courant que s’exaucent leurs vœux !

Car le Ciel a toujours une écoute attentive,
Tel un grand cuisinier cassant toujours ses œufs
Pour faire en sa cuisine une omelette hâtive…

11 Réponses à “Prière gastronomique”


  • CHIRON Jean-Jacques

    Voici un poème amusant qui risque d’être indigeste à cause
    d’un coquille au dernier vers. Comme l’adjectif « hâtive »
    commence par un « h » aspiré, on doit prononcer la dernière
    syllabe du mot « omelette ». Cela fait un vers de treize pieds
    alors que tous les autres étaient de douze pieds. Est-ce voulu
    par l’auteur ?

    Amicalement.

  • je l’avais pas vu « hative »…. trop fort le Chiron….
    mais très bien aussi ce sonnet dans les règles de l’art….
    tout le monde ne peut pas en dire autant….

    Dernière publication sur Venise, vue par le Coyote : MADEMOISELLE SCHIELE REVISITÉE PAR HUGO H

  • Hello Jean-Jacques et Claudio,
    Bien vu pour les 13 pieds du dernier vers… Bravo Jean-Jacques, quel oeil !
    Non ce n’était pas voulu, Claudio, mais après ta remarque, ça pourrait très bien l’être… j’adopte ! Comme elle est hâtive… elle est un peu ratée, l’omelette aussi… Merci !
    Bien amicalement
    Pascal

  • … mais pour rester dans la règle, Jean-Jacques, aurais-je pu mettre dans le dernier vers :
    …une omelett’ hâtive. ?

  • Personnellement, c’est une facilité que je ne m’autoriserais pas.

  • CHIRON Jean-Jacques

    Non, ce serait pire.

  • Joëlle di SANGRO

    Pascal!…Pascal…

    Non! il ne faut pas adopter l’erreur! il faur la corriger.

    Mais…L’omelett’hâtive…Pouah!

    Celà dit, très franchement le terme d’ »omelette hâtive » n’est de toute façon vraiment pas trés heureux.

    (Une omelette n’est pas un citron, dinc, ne peut pas être « pressée »
    ;)

  • Joëlle di SANGRO

    …( à moins qu’il ne s’agisse d’une omelette au citron!) :-)

  • Joëlle, tu innoves…hihi

  • Joëlle di SANGRO

    Et là, Marie-France, on rit… ;) jaune!

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse