Notre Terre

Notre terre, qui es si bleue
Que ton air soit purifié
Que ton éclat revienne
Que ta splendeur se respecte
Sur le sol comme au ciel
Donne-nous aujourd’hui la lumière du jour,
Pardonne-nous nos pillages
Comme nous regrettons aussi de t’avoir autant dévastée
Et ne nous soumets pas à la destruction
Mais reste notre maison
Amène.

4 Réponses à “Notre Terre”


  • J’aime beaucoup ce poème en forme de clin d’oeil !

  • Hé oui, les obscurantismes religieux nous ont tous imprégnés dès notre prime jeunesse, tout du moins, ceux de ma génération…. J’ai trop fait attention à ma fille pour ne pas reproduire les mêmes erreurs….
    J’aime bien ce détournement sympathique de cette chevrotante prière qui est un exemple flagrant de soumission à un hypothétique être surnaturel, prière qui n’est autre qu’un instrument de combat des potentats religieux qui ont entretenu et exploité la misère humaine des peuples pendant des siècles….

    Dernière publication sur Venise, vue par le Coyote : I PICCOLI FRATICELLI CRESCONO SULLA SPIAGGIA DI VENEZIA

  • Je ne trouve pas que ce poème soit une dérision… C’est une prière profane adressée à la Terre; la quête d’une vision panthéiste de laquelle l’homme s’est exclu et qu’il lui faut retrouver sous peine de mourir…
    Il y au contraire de la gravité dans cette « prière païenne »; les hommes n’ont-ils pas de tout temps prié, même au temps du polythéisme?

  • Merci
    Oui, un clin d’oeil à ce que je respecte et même vénère plus qu’un être hypothétique, oui Claudio…

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse