Tous terrains

Pour les purs, « Tous terrains » n’est pas un poème classique, c’est une chanson qui utilise les artifices de la chanson… Ne cherchez pas la césure, elle est dans la manière d’interpréter la chanson….  Idem pour le premier vers du refrain ou je divise en deux la syllabe « ture » de voiture que l’on retrouve en rime dans ses deux derniers vers en l’accentuant excessivement…..

Écoutez avant de lire, ou lisez simultanément à la lecture….

http://boaretto.unblog.fr/2011/01/09/tous-terrains/#comments

TOUS TERRAINS

Refrain
A bord de sa voitu-ure tous terrains
Il n’a jamais peur de se briser les reins
Il fonce plein pot à travers la nature
Il a toujours eu le goût de l’aventure
Le goût de l’aventure

Il a quitté la route et ses habitudes
Pour partir au volant de sa solitude
Il a fui le macadam et le goudron
Bitume asphalte jamais plus le verront
Jamais plus le verront
hohohoho   hohohoho

En arrière en avant et même en travers
Il franchi les obstacles et les dévers
Les glaces de l’hiver les feux de l’été
Le sable ou la bou’ rien ne peut l’arrêter
Rien ne peut l’arrêter
héhéhéhé     héhéhéhé

au refrain

Les forestiers les paysans le maudissent
Quand il passe avec ses quatre rou’s motrices
Et quand son moteur rugit sous le capot
Certains ont même juré d’avoir sa peau
D’avoir sa peau  
hohohoho   hohohoho
Il  ne s’arrête que pour céder passage
Quand il rencontre des animaux sauvages
Ils ont le même besoin de liberté
Toujours un peu méfiant toujours indompté
Toujours indompté   
héhéhéhé   héhéhéhé

au refrain

Il  traîne ses rou’s dans toutes les ornières
Le cœur et le regard couverts de poussière
Toujours pied au plancher par temps de brouillard
Pour n’être pas doublé par son désespoir
Par son désespoir  
hohohoho  hohohoho
Mais un jour au bout d’une course effrénée
Débusquant les confins de sa destinée
Droit vers les cailloux qu’il n’a pas évités
Contre rocs et rochers il s’est éclaté
Il s’est éclaté 
héhéhéhé  héhéhéhé

au dernier refrain

Paroles & Musique du coyote solitaire
Claudio Dante Enzo Boaretto

4 Réponses à “Tous terrains”


  • Joëlle di SANGRO

    Moi, ce que j’aimerais, c’est que l’on n’ait plus jamais besoin sur ce blog de s’excuser à l’avance pour la moindre erreur de prosodie!

    Merci Claudio pour cette chanson qui apporte une vraie note de fantaisie (en espérant que notre goût de l’aventure ne nous conduise pas durant ces vacances, au même résutat!)

  • Comment on dit déjà ? Ah oui ! I have a dream !…
    ;-)

  • j’entends bien Joëlle, mais ce ne sont pas des excuses, ce sont des explications….
    Explications que je mets d’ailleurs systématiquement dans mon blog perso….
    J’ai toujours apprécié les artistes qui montent sur scène et qui prennent le temps, entre chaque chanson, d’expliquer le pourquoi de la chanson, soit sur la forme, soit sur le fond…. Je me suis donc appris à le faire systématiquement lorsque je montais « moi-m’aime » sur scène…. Idem quand je chante pour un public restreint, à la maison, chez des amis, ou dans un bar…. Je me suis aperçu que les gens adorent les explications et les écoutent presque avec avidité…. Du coup l’écoute des chansons devient beaucoup plus attentive…. Tout le monde y gagne, le public et l’artiste….
    J’ai le même reflexe lorsque je contemple une peinture, surtout quand elle m’émeut…. Quand mon gendre Hugo peint un nouveau tableau, je l’inonde de questions dont les réponses sont toujours enrichissantes….
    Pareil pour l’art contemporain, Venise en étant un sanctuaire, même que des fois la « notice explicative » devient vraiment indispensable, si vous comprenez ce que je veux dire………………

    Dernière publication sur Photos, Reportages, Chansons, Peintures, Venise : LES TROIS ÉGLISES ISOLÉES DE HAUTEFAGE LA TOUR, SAINT THOMAS

  • Joëlle di SANGRO

    Je pense que c’est un vrai privilège de recevoir les détails d’un auteur au sujet de son oeuvre.

    Bravo d’avoir ainsi cette pensée d’aider ton public à mieux s’immerger dans ton univers!

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse