Si j’étais un volcan…

6volcanscopie.jpg

27 Réponses à “Si j’étais un volcan…”


  • Joëlle di SANGRO

    C’est chaud!

    Torride, même!

  • Dans cette série des « Si j’étais… » qui date maintenant d’un certain nombre d’années…, j’ai cherché à établir un contraste entre la nature, belle et tranquille (quoique pas toujous !) apportant paix et sérénité, et la passion amoureuse, souvent empreinte de violence et d’excès en tous genres avant de trouver une vitesse de croisière sur une mer, non pas étale, mais en tout cas moins tourmentée, et se transforme en une relation calme et sereine qui s’appelle l’Amour, celui qui dure, qui permet de traverser les années l’un à côté de l’autre.

  • Joëlle di SANGRO

    J’ai toujours éprouvé une fascination pour la force de la passion qui « propulse » l’être hors de lui-même et je trouve que ce thème du volcan convient tout spécialement à la passion.

    Je ne suis par contre pas certaine qu’une relation calme et sereine soit longtemps vraiment de l’amour…

    ( tout se métamorphose avec tellement de rapidité en ce bas monde…)

  • Je ne suis pas certaine en revanche qu’une relation tumultueuse résiste au temps…

  • Joëlle di SANGRO

    Isa…

    Qu’est-ce qui résiste au temps ? …

    Là, je demanderais bien au philosophe Gérard DALSTEIN d’intervenir, s’il n’était tellement accaparé par toutes ses entreprises!

  • Mais… l’Amour bien sûr ! N’as-tu pas autour de toi des exemples de couples qui fêtent leur trente, quarante, cinquante, soixante ans de mariage ? Moi j’en connais. En particulier un : lui 87 ans et elle 85 ans. Eh bien ils commencent et terminent chaque journée par un baiser sur la bouche. Je trouve cela formidable ! Je ne dis pas qu’il n’y a jamais de dispute, mais ils sont toujours ensemble et manifestement très bien ensemble. Par honnêteté, je dois dire que ce couple n’a pas d’enfant ; ceci explique peut-être cela !…

  • Joëlle di SANGRO

    Bel exemple! et très émouvant!…

    Ce que je voulais exprimer, c’est que même l’amour évolue.

    La passion du début se transforme en « autre chose », puis encore « autre chose » et c’est ainsi tout au long de la vie de ces couples au long cours.

    Et c’est aussi vraiment fascinant de vivre toutes ces « étapes » d’une vie à deux où chacun évolue différemment, prend mille et mille visages, se perd parfois pour mieux se retrouver.

    La vie à deux est une belle aventure, et certains,(comme le couple dont tu parles) réalisent ce que la société actuelle considère comme une forme d’exploit.

  • Absolument ! Exploits rarissimes même car les jeunes générations n’ont apparemment pas vocation à faire preuve de patience et d’indulgence. Un seul pet de travers et hop ! la compagne ou le compagnon gicle ! Et au suivant ! comme le chantait Brel !…

  • Joëlle di SANGRO

    Ceci dit vivre avec un pétommane ne doit pas être facile!

    (Surtout si,de plus, il ne pête même pas droit!)

  • J’en étais sûre !!! :lol: :lol: :lol:

  • Joëlle di SANGRO

    Eh oui!…

  • tu peux dire même 70 ans de mariage fêté ce mois de mai par mon père et ma mère…. Et le fait d’avoir eu 3 beaux garçons (dont un particulièrement)n’a rien changé à l’affaire….

    Dernière publication sur Venise, vue par le Coyote : MADEMOISELLE SCHIELE REVISITÉE PAR HUGO H

  • bravo à tes parents c’est formidable ; et de danser le tango encore il y a peu de temps comme des amoureux, c’est beau!!
    ( voir le blog de Claudio)
    quel bel exemple, et comme tout le monde aurait aimé connaitre cela!!

    Il faut je pense rencontrer quelqu’un qui s’assemble vraiment à toi, te comprends et surtout veut TON bonheur , et, réciproquement toi le sien, alors tout est possible et pour longtemps.

    c’est aussi la chance

  • Marie France Genèvre

    Non, un dur travail de chaque jour pour ne pas qu’on s’endorme sur ses sentiments…
    Ca n’est jamais acquis, l’amour, il s’entretient en cultivant l’attention réciproque, il disparaît s’il n’y a plus d’échange.

  • Joëlle di SANGRO

    Euh…Marie-France,

    Si la vie à deux s’apparentait à un dur travail de chaque jour…Cela deviendrait le bagne!

    Sans doute est-ce autre chose; une alchimie particulière faite de tendresse, de connivence, d’une floppée de souvenirs communs et de jours vécus ensemble: entre autres, bien sur car il y a aussi la solidarité, cette force qui fait que l’on sait qu’à tout moment on peut se tourner vers l’autre…et tant de choses encore!

    En tout cas les parents de Claudio font toute mon admiration!
    (car nous n’en sommes pour notre part qu’à 41 ans.)

  • Ce qui n’est déjà pas si mal ! Et vous avez encore de belles années devant vous ! Vous y arriverez et nous danserons tous la gigue autour de vous deux ! :lol:
    En tout cas, Marie-France a raison sur une chose : rien n’est jamais acquis et l’amour s’entretient par de petites attentions quotidiennes qui se font avec plaisir. « Dur travail » est en effet peut-être un peu excessif…

  • Joëlle di SANGRO

    Oh purée!…

    Cela voudrait dire que l’âge nous aura fossilisés en totem!

    Isa, connais tu l’histoire des deux bons vieux qui célébraient leurs noces de chêne?

    La famille avait organisé pour eux une Messe de Mariage et le jeune curé( pas très fin) avait déclaré lors de son homélie que les noces de chêne étaient solides vu que c’était avec ce bois que l’on fabriquait les cercueils…

    Des invités s’en sont ému par la suite et s’en sont ouvert à la famille, mais les enfants répondirent avec sérénité:

    « Ce n’est pas grave: ils sont sourds tous les deux! »

  • Ah ! très drôle ! J’aime beaucoup la réaction très saine des enfants.
    Il me vient alors une autre question : la surdité colatérale permettrait-elle à un couple de tenir le coup ensemble aussi longtemps ?

  • Joëlle di SANGRO

    Alors là, j’ai une anecdote familiale:

    Comme nous allions chaque année voir mes beaux-parents en Italie,j’entendis, à mon arrivée, ma belle-mère me dire en apparté:

     » Joëlle, Pepino est devenu sourd! parle fort près de lui quand tu veux parler avec lui!)

    Assez perplexe, j’ai laissé passer une journée et, le lendemain, arrivant derrière mon beau-père, et pas tout près, je lui dis:

    -Ca va, Papy ?

    Et mon beau-père de me répondre tout à fait normalement:

    -Ca va!

    Je compris très vite que, son épouse étant très bavarde, le brave homme avait pris le parti de ne plus répondre que lorsque cela devenait indispensable…

    Tu vois, il y a toujours des arrangements possible pour vivre à deux longtemps!

  • Jolie anecdote !
    Je pense que la vie commune, conjugale ou autre, est souvent faite de nombreux arrangements pour la rendre possible ! Sans arrangement, c’est la dictature !

  • Joëlle di SANGRO

    Donc, si nous voulions boucler la boucle, nous pourrions en déduire que la passion initialement évoquée est fragile, fugace et d’autant plus précieuse.

    J’ajouterai qu’elle doit être aussi totalement inoubliable.

  • Marie France Genèvre

    Quand je dis dur travail, c’est qu’il ne faut pas rester sur son nuage
    Ramener l’amour à la réalité revient à entretenir la relation pour que chacun s’y sente bien et des fois, c’est pas facile

    ou alors, on se contente de l’illusion sans se poser de question
    il y en a qui y arrivent

    le côté « précieux », Joêlle, est justement celui à préserver je trouve, que la passion éphémère soit le ciment pour durer

  • Joëlle di SANGRO

    C’est vrai Marie-France

    Ces « pépites de vie » que constituent les élans passionnés sont des plus précieuses.

    Je ne sais plus qui a dit:

    « La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie. »

  • Marie France Genèvre

    C’est dans une chanson d’Alain Souchon

  • Je crois que c’est Alain Souchon dans l’une de ses récentes chansons…
    Bonjour à tou-s-tes et clin d’oeil en passant… je m’éclipse déjà !

  • Voire avant lui André Malraux.

  • Joëlle di SANGRO

    Oh non, Armand!

    Nous sommes ravis de te voir intervenir!

    Nous savons bien que tu es toujours attentif à nos échanges, mais te voir y participer est un vrai bonheur!

    (Bon: je vais chercher quelle nouvelle citation pourrait t’interpeller!…)

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse