Ausone

Sais-tu qu’un patriarche, ancien nocher, Noé, 

Ce fabuleux héro des bibliques annales, 

Organisant du vin les mœurs artisanales, 

Rêvait de concevoir l’uvale Siloé ? 

  

As-tu, comme Iacchos, vidé l’œnochoé ? 

Retracé plusieurs fois jusqu’aux heures finales 

Les plaisirs envoutants de vives bacchanales ? 

Poussé ce mot festif, plein d’ivresse : évohé ? 

  

Fort d’exalter la Gaule, oubliant l’Ausonie, 

Par d’ïambes portés vers la polyphonie, 

La Moselle et ton cœur formèrent un canon. 

  

Aussi, je songe au jeu des antiques bacchantes, 

Puis, savoure un nectar aux flaveurs éloquentes, 

Prolongeant ce délice en éloge à ton nom. 

 

11 Réponses à “Ausone”


  • Joëlle di SANGRO

    Ce poème est remarquablement écrit et l’on n’en attend pas moins de la part de Jean-Jacques!

    J’exprimerai toutefois une réserve qui m’est tout à fait personnelle:

    J’avoue en effet ne pas apprécier qu’il y ait, dans le même poème trop de « mots compliqués ».

    Je trouve que cela brise l’élan de celui qui découvre le texte et oblige,(sauf bien sûr si l’on est très érudit) à « quitter » l’univers du poème pour se plonger dans le dictionnaire.

    Mais cette pensée n’engage, bien sur, que moi! et je sais, connaissant la grande amitié qui nous lie,que Jean-Jacques ne s’en offusquera pas.

  • Je partage un peu ton avis, Joëlle, sachant toutefois que la notion de « mots compliqués » est assez subjective car nous sommes tous tour à tour le savant et l’ignare de quelqu’un ! Ce qui contrarie, sans doute, est le constat de l’étendue de sa propre ignorance. Pour y remédier, peut-être se réjouir au contraire de la chance d’apprendre quelques mots, même si, malheureusement, les retenir du premier coup est souvent vain.
    C’est sûr qu’en ce qui me concerne, Jean-Jacques a fait fort, car j’ai dû plusieurs fois consulter le TLF ! Et puis il m’a renvoyée en vacances, dans les Alpes de Haute Provence, où j’avais découvert le mot « Evohé » dans une grille de mots croisés répondant à la définition « cri de joie »… N’ayant sur place ni dictionnaire réel ni TLF (connexion trop petite), j’avais longtemps séché, me demandant ensuite où ils étaient allés chercher ce mot !
    Mais une fois qu’on a fait l’effort de recherche nécessaire à la compréhension et qu’on relit le poème sans buter, c’est quand même très très beau ! avec un tout petit bémol pour « je songe au jeu » qui a du mal à couler…

  • personnellement je n’ai pas fait l’effort de chercher les mots que je ne connaissais pas, ca m’a trop gonflé….
    quand il y en a un ça va, mais quand ils sont plusieurs, comme on dit en Auvergne….
    Je reconnais bien sûr l’immense talent du professeur Chiron, et je ne fais pas de jugement de valeur…. je préfère entendre des petites chansons, bien écrites bien sûr, mais avec les mots simples de tous les jours, même si cela restreint le vocabulaire…. Bon, c’est l’avis d’un parolier, pas d’un poète….

    Dernière publication sur Photos, Reportages, Chansons, Peintures, Venise : BALADE NORMANDE, LE BAIN DU 1ER DE L’AN À VER SUR MER

  • CHIRON Jean-Jacques

    Ce poème me fut inspiré lors d’une dégustation de vins de
    Saint-Emilion dans la ville du même nom. Comme un château porte
    le nom de ce poète latin, vous en lisez les effets secondaires.
    Ce sonnet me permis de charmer le président d’honneur de l’Aca-
    démie AUSONE-VERLAINE de Metz avec lequel j’étais en relation.
    Je savais très bien qu’en présentant ce poème avec des mots
    en latin vous ferai réagir. Simplement, je voulais me raprocher
    le plus possible de ce poète en m’adressant à lui. Enfin, c’est
    ma seule composition qui se présente ainsi. Aussi, je vous deman-
    de une certaine indulgence envers ce dérapage poétique latiniste.

  • Joëlle di SANGRO

    Euh, nous lisons les effets secondaires du nom du poète latin ou…de la dégustation de vins, Jean-Jacques ?…

    Car dans l’hypothèse où la deuxième proposition t’aurait valu la « révélation » de mots aussi choisis, te conduisant à un tel »dérapage », je pense qu’il conviendrait de conseiller ces élixirs à de nombreux linguistes!

  • Nul besoin de pardon pour un homme de ton talent….
    C’est moi qui requiert pardon pour mon intolérante saute d’humeur….
    Et quand je pense que j’ai fait partie de cette académie Ausone il y a quelques décennies….
    Pourrais-tu me donner le nom de ce président d’honneur et des membres du bureau, juste pour savoir s’il y a encore des « têtes » que je connais…..

    Dernière publication sur Photos, Reportages, Chansons, Peintures, Venise : BALADE NORMANDE, LE BAIN DU 1ER DE L’AN À VER SUR MER

  • CHIRON Jean-Jacques

    Claudio,

    Après quelques recherches, les renseignements obtenus sont maigres.
    Cette Académie est entrée en sommeil et n’agit plus sur le secteur
    de Metz.

  • Joëlle di SANGRO

    En effet, Jean-Jacques

    L’Académie Ausone (dont Kleber DROUIN fut le président)a trés peu survécu à son décès.

    Considérer cette Académie comme « en sommeil » est trés délicat de ta part!

  • Joëlle di SANGRO

    Une correction est nécessaire.

    Il s’agissait de Kleber DROUHIN (et non DROUIN, comme je l’ai écrit plus haut).

  • Kleber Drouhin, c’est bien ça….
    J’ai vécu des moments et des réunions artistiquement très sympas au sein de cette académie….
    Des gens adorables….
    Je connaissais bien aussi Gérard Spagnol, le secrétaire général de l’académie….
    Quelqu’un connait?…. Ca m’intéresserait…..
    Je l’ai complètement perdu de vue, faute à ma vie de vagabond….
    Nous avions monté un joli spectacle éclectique aux Prémontrés….

    Dernière publication sur Photos, Reportages, Chansons, Peintures, Venise : BALADE NORMANDE, LE BAIN DU 1ER DE L’AN À VER SUR MER

  • Joëlle di SANGRO

    Le nom me dit « quelque chose », Claudio et je pense l’avoir rencontré, mais sans plus, il y a longtemps.

    Je ne saurais t’en dire plus!…désolée!

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse