Maryline Thouvenin

thouvenin.jpg

Agée de cinquante-trois ans, je suis membre de la S.P.A.F depuis 3 ans et j’ ai fait mon 1er poême à l’âge de 7 ans. Depuis 15 ans je participe à certains concours poêtiques de mon choix. Cela fait 25 ans que je peinds (huiles, aquarelles, acryliques.)

6 Réponses à “Maryline Thouvenin”


  • Bienvenue à Maryline sur notre blog, où nous espérons découvrir ses poèmes et ses peintures.
    Armand Bemer, délégué régional

  • Thouvenin Maryline

    Bonsoir Isabelle,
    Veuillez mettre dans votre stock de février ce poême. Merci, Isabelle.
    A la manade.
    Des chevaux sauvages jouxtaient des marécages,
    Témoins restants d’un cheptel orgueilleux;
    Où les gardians, dans ces coins reculés et nombreux,
    Les montaient malgrès leur vieil âge.

    A la nuit tombante, des senteurs épaisses
    Se mélangeaient aux odeurs des équidés :

    Marais, fleurs du pays, épices et habileté
    Du mistral souflant, hurleur et qui blesse.

    Les ombres animalières s’éffilaient au bord des vagues avec fierté,
    Couraient, se dépassaient dans le paysage altier,
    Faisaient des cabrioles pour passer le temps.

    Le vent hurlant, complice de leur jeux,
    Mettait dans leur criniére,
    Des ombres et des modelés frileux.

  • Thouvenin Maryline

    Bonjour Isabelle,
    Veuillez mettre la manade dans votre blog de la SPAF SVP.Maryline Thouvenin.D’avance, merci.

  • Bonjour Maryline,

    comme je vous l’ai demandé dans un mail privé, merci de m’envoyer vos poèmes en pièces jointes dans un mail. Je les publierai ensuite dans le blog de la SPAF en alternance avec ceux des autres adhérents présents sur le blog.

  • Bonjour Maryline,

    Je découvre en me baladant sur le net tes talents de poète, de peintre aussi et puis tes bons yeux malicieux qui m’évoque ton bon rire, nos fous rires que nous partagions au collège de Toul… tu restes dans mon coeur comme un rayon de soleil !
    gros bisous à toi

    Josette

  • Thouvenin Maryline

    Bonsoir Josette,
    Ravie de savoir que mes poésies te plaisent ainsi que mes toiles. Toi aussi je ne t’oublies pas. Je demanderai ton adresse à ta mère pour te joindre un mot.
    Gros bisous.
    Maryline

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse