Guy Goffette, Prix Goncourt 2010 de la poésie

goffettegoncourt157.jpg
Hommage à un poète voisin, qui a justement chanté Verlaine, que j’ai eu l’honneur de rencontrer à un récent Eté du Livre à Metz.

Armand BEMER

1 Réponse à “Guy Goffette, Prix Goncourt 2010 de la poésie”


  • Joëlle di SANGRO

    Belle phrase, à mes yeux dans cet article:

     » Si on ne manquait de rien, on n’écrirait pas »

    Quel est ce  » manque », qui fait du poète un être en marche,( en devenir, certes et comme tout un chacun, mais dont le cheminement jamais ne cesse)…

     » Les assis », ainsi Rimbaud nommait-il ceux qu’il croyait satisfaits… Peut-être s’agit-il simplement d’êtres qui passent à côté de leur vie et c’est là bien plus effroyable que la mort la plus tragique.

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse