Noël joyeux

Nous nous sommes quittés en souhaitant 

Officier et rejoindre les sages, 

En recelant ce bijou et cette image, 

La douceur de la voix du ténor chantant. 

 

 

Jolie à entendre, une telle mélodie 

Otera le voile des sentiments, 

Y compris le poids des ressentiments, 

En effaçant les cieux d’un vieil âge, 

Une musique magique et volage 

X fois perçue comme une symphonie. 

 

 

Nous nous sommes dit «Joyeux Noël » 

Oui, nous étions épris de sincérité, 

En célébrant l’événement éternel, 

Le grand mystère de la Nativité.

nol7patricianoeljoyeux.jpg

7 Réponses à “Noël joyeux”


  • Il semblerait que ne soit pas été respecté la police arial 12 et les sauts de ligne…. Ce qui a pour résultat une mise en page qui n’attire pas à la lecture…. Je me trompe ou est-ce encore des caprices du blog?….

    Dernière publication sur Photos, Reportages, Chansons, Peintures, Venise : LES TROIS ÉGLISES ISOLÉES DE HAUTEFAGE LA TOUR, SAINT THOMAS

  • Non, Claudio, ce ne sont pas des caprices du blog. Tout simplement une police et des espaces non conformes aux instructions. Tu sais comment le blog gère les espaces ! Et je ne veux plus reprendre chaque poème pour obtenir une homogénéité de présentation.

  • Oups, Claudio, j’étais trop pressée de l’envoyer, en plus j’en ai trouvé un autre très différent…

    LE BOYCOTT DE NOËL

    La révolte gronde depuis longtemps
    Face à toute cette abondance,
    A ces regards pleins de méfiance,
    A cet homme qui connaît l’errance,
    Comment être complice du présent ?

    Bien sûr il y a les petits, ces enfants
    Qui ne veulent pas fermer leurs paupières,
    Dont les yeux émerveillés par les lumières
    Nous font encore aimer le temps d’hier
    Et garder précieusement la vie d’antan.

    Mais autour tout s’agite à présent
    Le sens de la fête, ignorance,
    Buvons et mangeons en toute confiance
    Les lendemains auront un goût rance

    Boycotter Noël, partir en allant
    Chanter au monde comme une prière
    La beauté, la chaleur d’une chaumière.

    Malgré la folie du commerce de pierre
    Au cœur inexistant, facile et pesant.
    Chaque année, il me vient une idée,
    Boycotter Noël !

  • Oui, Claudio, j’ai pris conscience qu’il faut que je fasse des retouches, moi qui ai tendance à « jeter » les mots en pâture, il est grand temps que je mette plus de rigueur, d’ailleurs, je n’ai plus écrit depuis longtemps…merci pour cet éclairage!

  • Au 1er vers, je compte combien pour « sommes »?
    Voici des changements, je cherche…

    Nous nous sommes quittés en souhaitant
    Officier et rejoindre les sages,
    En recelant ce bijou en images,
    La douce voix du ténor chantant.

    Jolie à entendre, cette mélodie
    Ôtera le voile des sentiments,
    Y compris le poids de nos serments,
    En effaçant les cieux d’un vieil âge,
    Une musique magique et volage
    X fois perçue comme une symphonie.

    Nous nous sommes dit un «Joyeux Noël »
    Oubliant tout, avec sincérité,
    En cet événement éternel,
    Le grand mystère de la Nativité.

  • Patricia bonjour, « sommes » compte pour deux syllabes…. Il semble que tu aies décidé d’écrire des vers de 10 pieds, mais je n’en suis pas si sûr….
    En effet sur 14 vers que compte ton texte, Tu en as 7 de 10 pieds, 5 de 9 pieds et 2 de 11 pieds… Pour ne pas importuner tout le monde avec des corrections qui te sont personnelles, et si tu es d’accord, si tu en as envie, je te donne mon adresse mail «coyote.solitaire@gmail.com» pour que tu puisses m’envoyer ton texte et je te découperais les vers un à un pour que tu voies où je pense que le bât blesse, selon mes modestes connaissances de la versification…..

    Dernière publication sur Photos, Reportages, Chansons, Peintures, Venise : LES TROIS ÉGLISES ISOLÉES DE HAUTEFAGE LA TOUR, SAINT THOMAS

  • Pas des soucis, merci, Claudio!

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse