Florence

5florencecopie.jpg

4 Réponses à “Florence”


  • Joelle di SANGRO

    Quel beau voyage! Sur l’aile de quatrains impeccables voici Firenze au charme si joliment évoqué!

    J’aurais aimé que ce poème devienne un sonnet, tant le dernier quatrain s’envole vers la sublimité.

  • Merci pour le compliment.
    Un sonnet… oui, d’autant que j’aime beaucoup me frotter à cette forme fixe qui a tous les avantages des poèmes à forme fixe sans en avoir les inconvénients.

  • isabelle rose P

    De strophe en strophe, le lecteur est comme emporté malgré lui dans une calèche qui, de plus en plus légère, se soulève vers un ciel éclairé d’un voeu déployé comme une colombe :

    il suit ce couple qui se faufile dans la ville de Florence, à la recherche du Beau, à travers les badauds et les frivolités de ce monde, empruntant les chemins du Beau sous toutes formes d’ Art, pour s’envoler enfin vers l’expression ultime de ce Beau épuré : un voeu libéré comme une colombe, né d’un authentique amour.

  • Merci. C’est certain que la poésie et la photographie (et la peinture) font très bon ménage et l’association des deux donne des résultats très intéressants.

Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse