• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 décembre 2009

Archive journalière du 7 déc 2009

500 articles

Nous venons de passer la barre des 500 articles publiés : poèmes, tableaux, photos, textes divers !
Merci à toutes celles et ceux qui contribuent à enrichir ce blog. Sans vous, il serait tombé dans l’oubli depuis longtemps.

Les cerises

cerisespetit.jpg

Monique Colin

mo.jpg
J’ai toujours aimé dessiner. Enfant, quand je ne jouais pas au rugby avec mes camarades dans mon village, je restais sagement assise devant une feuille avec crayons ou peinture. Puis le tourbillon de la vie professionnelle et de la vie tout court m’a emportée et j’ai délaissé le dessin.
Au seuil de l’an 2000, afin de doucement préparer la pré-retraite, je me suis inscrite à une association laxovienne, le Cercle des Arts. J’ai eu la chance de bénéficier de l’enseignement de différents professeurs aux différentes techniques. J’ai essayé l’aquarelle, le pastel, l’acrylique puis la peinture à l’huile.
Je peins toujours au Cercle des Arts, mais depuis que je ne travaille plus, je prends en plus des cours auprès d’un professionel, permanent à la Galerie Raugraff de Nancy.
Comme la poésie et la peinture font très bon ménage, j’ai illustré plusieurs recueils de mon amie Isabelle Chalumeau et nous participons ensemble à des manifestations artistiques avec des oeuvres communes.
Outre la peinture, je m’intéresse beaucoup à l’Histoire de l’Art et j’aime aussi la photographie.

Y aura-t-il des huîtres à Noël…

Y aura-t-il des huîtres à Noël,
Et de la dinde et  du foie gras,
Et des truffes, pourquoi pas ?
Je suis en retard pour mes achats… 

Y aura-t-il quelqu’un pour me donner
Une pièce pour un vin chaud
Un abri pour une nuitée ?
L’hiver est en avance cette année 

Rien trouvé pour mon petit dernier
Que mettrai-je dans son soulier ?
Que fera-t-il le pauvre chéri
Pendant que ses aînés
Joueront à se damner
Avec leur station dernier cri ?
Je suis bien en souci pour lui… 

Là-bas l’enfant aux joues creuses
Joue dans l’argile
Que fait-il ?
Il façonne des galettes terreuses
Qui, croit-il, calmeront sa faim
Mais il ignore, le pauvre chérubin
Qu’elles causeront sa fin 

Je voudrais pour mon chat
Quelques abats de choix
Un peu de foie ou de cervelle
Pour que la fête soit plus belle
N’a-t-il pas droit
Au Noël des chats ? 

Dans l’animalerie du supermarché
L’épagneul abandonné
Des ses grands yeux désespérés
Suit le client pressé
Qui sort sans le remarquer 

Vous n’auriez pas un remède malin
Pour calmer le mal de tête
Vous savez, celui qu’on a après les fêtes,
 –- on appelle cela « la gueule de bois »
–- oui, c’est cela, je n’osais pas… 

Pas de remède pour ma sale gueule
Rien pour lisser mes poils hirsutes
Ni pour parfumer mon haleine
La rue n’est pas une pharmacie,
Tout juste l’antichambre de la morgue 




alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse