Pèlerinage

Je rêvais vent du large et soleil à foison,
Francs échos de nos pas au sein des vignes torses,
Fraîcheur du vieux platane en l’aimable saison,
Et rires des vingt ans bien fiérots de leurs forces. 

Fort pressés de quitter l’autre champ du miroir,
Ces éclats d’autrefois s’animeraient encore!
Le temps pris à rebours, ils sauraient émouvoir!
Ô! l’oubli du Réel! Du Présent qui dédore! 

J’ai revu le village et les lieux alentours
Où nos cœurs en liesse hâtaient l’heure parfaite.
Il est des souvenirs, si doux en mornes jours,
Qu’il est bon les garder dans leur cache secrète. 

Les cépages perdus et l’Immobilier-roi,
La Vie était ailleurs! Un air planait, morose,
Le bourg se refusait, lépreux, en désarroi,
Et mon rêve en morceaux me parut peu de chose.

Marie REITZ
(Grand Prix des Poètes Lorrains 2005 pour son recueil intitulé : «PULSATIONS ») 

 

0 Réponses à “Pèlerinage”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse