Fontaines

Bénis ces pays aux mille fontaines
Où sans fin cascade un flot cristallin,
Quand fière saison chante cantilènes
Au bord du chemin pentu, sibyllin. 

Heureux le passant à la soif enclin
Découvrant la source aux ondes sereines,
Bénis ces pays aux mille fontaines
Où sans fin cascade un flot cristallin. 

Besoin qu’on étanche au creuset malin
De nos mains ciboire, ô mains souveraines!
Qui laisse en écho le souvenir plein
De la fraîche offrande en terres lointaines,
Bénis ces pays aux mille fontaines!

Marie REITZ
(Grand Prix des Poètes Lorrains 2005 pour son recueil intitulé : «PULSATIONS ») 

 

0 Réponses à “Fontaines”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
La Moire d'Ohrid |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse